La respiration du comédien

Apprendre à respirer un texte

Il nous faut nous servir de la respiration de façon efficace car elle est le centre de notre travail. La respiration donne  vie à un texte et influe sur les sentiments. Elle accompagne l’interprète et donne le sens de l’histoire. Elle doit être libre. Elle devient superficielle voire étouffée quand elle n’est pas gérée et surtout quand le comédien n’a pas pris conscience de la substance des mots, de la force et du caractère, du courant et de l’énergie vivante de l’auteur.

Le comédien ne doit pas brûler l’étape verbale mais se concentrer et donner rendez-vous au personnage en restituant avant toute chose le souffle et la vie. La respiration est en contact permanent avec l’état émotionnel. Elle est au repos quand la réflexion est intense, elle est coupée quand le trac s’empare de votre être, elle est saccadée voire asphyxiée quand les affres de la douleur ou de la peur s’installent. La respiration c’est la vie en tout état de choses, même quand il ne reste qu’un souffle de vie.

La respiration du comédien se veut abdominale. Respirer c’est inspirer et expirer. La sensation respiratoire doit se dérouler ainsi : ventre, thorax et épaules. La musculature abdominale se fait par l’intermédiaire du diaphragme en état de marche constant. Le comédien doit prendre conscience de la région abdominale, contrôler et concentrer ses efforts sur ce point essentiel.

Le diaphragme

Le diaphragme est un muscle très large et très mince qui sépare la poitrine de l’abdomen..

Le diaphragme est le principal muscle responsable de la respiration.

Exercices de respiration

EXERCICE I

Debout, jambes légèrement écartées, placez vos mains autour de vos hanches, doigts devant et pouces derrière. Inclinez la tête en avant les bras tombant, décontractez-vous et cherchez votre inspiration lentement dans le ventre en faisant travailler le diaphragme, contrôlez les épaules, elles ne doivent pas bouger, le ventre se gonfle, expirer brutalement.

EXERCICE II
Debout, jambes légèrement écartées, placez vos mains autour de vos hanches, doigts devant et pouces derrière. Inclinez la tête en avant les bras tombant, décontractez-vous et cherchez votre inspiration brutalement dans le ventre en faisant travailler le diaphragme, contrôlez les épaules, elles ne doivent pas bouger, le ventre se gonfle, expirez lentement.

EXERCICE III
Debout, jambes légèrement écartées, placez vos mains autour de vos hanches, doigts devant et pouces derrière. Inclinez la tête en avant les bras tombant, décontractez-vous et cherchez votre inspiration lentement dans le ventre en faisant travailler le diaphragme, contrôlez les épaules, elles ne doivent pas bouger, le ventre se gonfle, bloquez trois temps puis expirez brutalement.

Faites le même exercice et bloquez cinq temps, huit et dix temps et alternez lentement et brutalement.

EXERCICE IV
Debout, jambes légèrement écartées, placez vos mains autour de vos hanches, doigts devant et pouces derrière. Inclinez la tête en avant les bras tombant, décontractez-vous et cherchez votre inspiration brutalement dans le ventre en faisant travailler le diaphragme, contrôlez les épaules, elles ne doivent pas bouger, le ventre se gonfle, bloquez trois temps puis expirez lentement.

Faites le même exercice avec bloquez cinq temps, huit temps et dix temps.

Ces exercices peuvent se faire à tous moments de la journée en marchant ou allongé sur votre lit.

Petit à petit, votre musculature abdominale va se transformer, vos muscles vont acquérir volume et souplesse. Répétez chaque jour ces exercices jusqu’à atteindre un stade réflexe. Entraînez-vous à tout moment de la journée, en position debout ou allongé et même en marchant.